header5.jpg
ESPIONNAGE Convertir en PDF Version imprimable

AU FIL DES JOURS

    Juin 2013 

                    Les bandes organisées de Nicolas SARKOZY toujours à l’œuvre en 2013

Est-ce bien le Ministère de l’Intérieur qui continue à leur servir de QG au nez et à la barbe du Ministre socialiste en titre ?

Est-ce que ce sont les mêmes fonctionnaires qui depuis 1996 accèdent à toutes les informations privées, téléphoniques et par messagerie au mépris de tous les droits du citoyen après une tentative d’assassinat manquée ?

Est-ce bien ces gardiens de l’ombre qui mettent le plus grand zèle à assurer les écoutes clandestines, à enregistrer les conversations sur portable et ligne fixe, à laisser ces enregistrements sur répondeur pour bien montrer qu’ils font ce qu’ils veulent de votre vie privée et qu’ils connaissent par le menu tous vos problèmes de famille, du quotidien, de votre vie professionnelle ?

Sont-ils encore couverts de l’impunité qui leur accorde l’homme fort du passé guettant le moment de revenir sur le devant de la scène grâce à la complicité des truands de la chasse qui ont fait son élection le temps d’une mandature présidentielle ?

Seraient-ce bien encore ces mêmes fonctionnaires qui font du cyber-espionnage triant les messages électroniques, en supprimant certains et en vous renvoyant une sélection impliquant directement votre vie privée d’un air sous-entendu « nous savons tout sur vous »… ?

Dans quel pays d’Europe peut on ordonner cette violation permanente des droits du citoyen depuis des années et sous couvert de quelle autorité agissent-ils de la sorte : procureurs, juges, gendarmerie, réseaux maffieux de la chasse ?

Nul besoin d’un Big Brother à la mode USA, ni d’agence de renseignements étasunienne pour surveiller tous ceux qui se révoltent contre la délinquance et la criminalité des chasseurs et de sa pègre, enfants choyés des tous les pouvoirs français en place.

L’exception française ce sont les réseaux d’écoute, de surveillance, d’espionnage à l’usage exclusif de tous les opportunistes politiques avides de pouvoir, impatients de rafler la fonction suprême, convaincus que le peuple est irrémédiablement imbécile et qu’il applaudira des deux mains la « grande gueule » du moment tenant lieu de leader, de chef suprême, de Président.

Image 

L’exception française ce sont les blessures volontaires répétées, la dernière en date le 15 juin fer droit arraché au pré, atteintes à l'antérieur gauche et postérieur gauche,

la poursuite des délits, des actes de cruauté envers les animaux,

du harcèlement sans fin de veneurs pour écarter quiconque s’oppose à leur criminalité et à leur plaisir de tuer.

 
< Précédent   Suivant >